OXLEY

Sommet de DAVOS de 2020. Le choc entre DONALD TRUMP et GRETA THUNBER

Le sommet de DAVOS de 2020 a été marqué par un choc culturel mettant en opposition DONALD TRUMP, président des Etats et GRETA THUNBERG, une militante écologiste suédoise pour la lutte contre le réchauffement climatique. 

Le Forum économique mondial ou FEM

Le thème présenté par le 50ème Forum économique mondial, qui s’est ouvert le mardi à Davos, dans les Alpes suisses a porté sur la crise climatique.  

A cette occasion, Donald Trump et Greta Thunberg ont partagé des points de vue diamétralement opposés sur le sujet. L’intervention de Greta Thunberg a eu pour but de rappeler à ceux qui ont les moyens d’agir, de mener des actions en faveur de l’urgence présenté par le réchauffement climatique. DONALD TRUMP quant à lui, n’a pas manqué d’affirmé son opposition quant à l’urgence déclaré par GRETA Thunberg en plaidant pour davantage de croissance contre les « prophètes de malheur qui prédisent l’apocalypse » après avoir vanté son bilan économique.

DREAM BIG AND WORK HARD

Isaac Epignosis

Difficile de ne pas voir dans son allocution un message aux activistes de l’environnement et en particulier à Greta Thunberg.

Pourquoi le Forum économique mondial se tourne-t-il vers l’écologie ?

Dans le rapport annuel Global Risks publié la semaine passée par le WEF en préambule à l’événement, 750 dirigeants mondiaux pointent les désordres climatiques comme principaux risques, à moyen terme, pour l’équilibre économique mondial. “C’est une première, les cinq principaux risques mondiaux sont désormais des risques environnementaux”, écrivent-ils, ciblant notamment la probabilité d’événements météorologiques extrêmes et l’incapacité des leaders économiques à anticiper la modification du climat.

Les “confrontations économiques” et la “polarisation politique intérieure” sont également étiquetées comme des risques importants, mais passent au second plan des préoccupations du rapport. Les priorités : “les dommages et désastres causes par l’Homme, tels que des fuites de pétrole ou des contaminations radioactives”, la “perte importante de biodiversité” et un possible “effondrement de l’écosystème, avec des conséquences irréversibles pour l’environnement”, ainsi que les “catastrophes naturelles majeures telles que des tremblements de terre, des tsunamis, des éruptions volcaniques et des tempêtes géomagnétiques”. Cf

Related posts

Feux de Brousse Colossaux et Incontrôlables en Australie

ADMINISTATION

Mandat d’arrêt émis contre la femme de Carlos Ghosn

ADMINISTATION

Leave a Comment